Qui sommes-nous ?

La FRAS a vu le jour le 17 novembre 2007 à Lausanne. En parallèle la SASF s’est construite en harmonie et avec nos collègues de Suisse Alémanique.

C’est en début 2008 que la fédération nationale de soft air (airsoft) est pleinement opérationnelle, son objectif est de représenter l’ensemble des joueurs de soft air auprès des autorités, tant cantonales que fédérales.

Son mandat, selon ses statuts, est de décharger les clubs et les groupes (teams) de toute la partie législative et politique, de mettre en place les structures en partenariat avec les différentes instances afin de définir son activité comme un sport à part entière .

Après quelques déboires de jeunesse, la FRAS s’est trouvé en perte d’activités pendant une période trop importante. Fort de ce constat, un ensemble de personnes dont son fondateur, ce sont associés pour redonner un nouveau départ à la FRAS. Conformément à ses statuts, la FRAS s’est réunie en assemblée générale en date du 10 décembre 2011 à Romanel/Lausanne, où le comité directeur en place n’a pas été reconduit et remplacé par des membres motivés à faire valoir les droits de la communauté des joueurs de soft air.

En mai 2011 la FRAS s’est vue séparer de sa représentation Tessinoise, ce qui a donné l’opportunité de voir naître la FAST (Federazione AirSoft Ticino) au sein de la SASF. A cette occasion, le comité directeur de la FRAS salue cette naissance et souhaite toute la réussite à la FAST.

Depuis son assemblée générale de 2011, la FRAS se bat pour avancer dans la bonne direction et atteindre les différents buts fixés lors de cette assemblée. Malheureusement, le manque de conviction et de motivation de certains de ces membres, le comité a dû revoir ses buts à la baisse afin de réussir à atteindre ses objectifs.

Malgré cela, en 2013, la FRAS a eu le plaisir d’organiser sa première « manifestation ». En effet, nous avons participé au Passeport Vacances de Payerne. Vous trouverez notre compte-rendu dans nos « Event » .